jeudi 21 mars 2013

Bleu comme.... la Thaïlande !

Ça fait près de trois semaines que je suis revenu de la Thaïlande et je peux enfin me permettre d'accorder quelques minutes à mon blog. C'est qu'il faut prendre le temps de récupérer de 12 heures de décalage entre la Thaïlande et le Québec. Et ça, c'est comme la grippe, on doit compter une bonne semaine avant que tout ne revienne dans la normalité des choses. Après 23 jours à vivre complètement à l'envers de notre cadran interne, il est difficile de reprendre le rythme auquel nous sommes habitués. Ensuite, il y a eu le ménage à faire dans les 3,000 photos et plus rapportées sur ma carte de 32GB. Il me reste maintenant à créer un rapport de voyage et à le télécharger sur mon site. Heureusement que Anne s'occupe du texte. Il est terminé et je compte bien m'accorder un autre deux semaines pour y inclure les photos. Tout ceci pour arriver au fait que j'avais bien hâte de faire ce que je fais maintenant.

Notre voyage en Thaïlande a été sublime à plusieurs points de vue: la qualité des participants (13 du Québec plus les 2 guides ornithos professionnels), le choix des sites d'observation, les guides d'une grande compétence et d'une passion qui ne s'est jamais amenuisée tout au long du périple, les conditions climatiques favorables, la beauté des paysages, l'accueil des thaïs et, bien évidemment, une grande variété d'oiseaux, de mammifères, de papillons, de fleurs... C'était paradisiaque. J'avais confié la logistique de ce voyage à la compagnie Tropical Birding, basée à Quito en Équateur, car j'avais trouvé leur service très professionnel en Australie. Encore une fois, j'ai été agréablement surpris par la compétence et la débrouillardise des guides spécialisés dans les oiseaux d'Asie, Charles Hesse (un Britannique qui vit en Afrique du Sud) et Scott Watson (un jeune Ontarien de 26 ans qui vit... dans ses valises).

La Thaïlande compte 986 espèces d'oiseaux et nous en avons contacté 477 lors de ce voyage soit 48.4% du total. Et nous en avons rencontré de toutes les couleurs, mais je voudrais m'attarder sur quelques espèces arborant un manteau majoritairement bleu. J'aime beaucoup cette couleur, car elle est facile à voir pour le daltonien que je suis. J'ai même profité de ce voyage pour atteindre le cap des 1 000 espèces photographiées. Voici la photo de cette espèce qui n'est cependant pas bleue.

Ce mâle du Barbu arlequin / Megalaima m. mystacophanos / Red-throated Barbet quitte son perchoir après s'être empiffré de petits fruits. Il devient la 1 000ième espèce photographié depuis mai 2010. Photo prise le 26 février 2013 dans le PN Krung Ching, dans le sud de la Thaïlande.

 Et voici maintenant quelques oiseaux bleus rencontrés lors de nos sorties en sol thaïlandais.

Le mâle du Tchitrec azuré / Hypothymis azurea styani / Black-naped Monarch est observé partout en Thaïlande. Insectivore de la taille d'une grosse paruline. Photo prise le 7 février au PN Kaeng Krachan, au centre du pays.



Cet oiseau me fait penser un peu à notre Merlebleu de l'Est, mais il s'agit en fait du Gobemouche à menton bleu / Cyornis rubeculoides dialilaemus / Blue-throated Flycatcher.  Si la Thaïlande héberge des moucherolles au plumage assez terne, elle nous réserve des belles surprises avec ces insectivores colorés. Photo prise le 7 février au PN Kaeng Krachan, au centre du pays. 

Une autre espèce toute en grâce est cette Minla à ailes bleues / Minla cyanouroptera wingatei / Blue-winged Minla. Photo prise le 19 février à Doi Ang Khang, au nord-ouest du pays.

L'Arrenga siffleur / Myophonus caeruleus eugenei / Blue Whistling-Thrush est de taille moyenne et il étale les plumes de sa queue lorsqu'il est contrarié. Photo prise le 20 février à Doi Lang, à quelques kilomètres seulement de la frontière avec le Myanmar.

Oui, je sais, le Paon bleu / Pavo cristatus / Indian Peafowl n'est pas une espèce "comptable" sur la liste de la Thaïlande, mais la rencontre unique avec un mâle gonflé de testostérone était trop belle pour ne pas que je prenne quelques photos. Photo prise au lac Chiang Saen, près du Triangle d'or au nord du pays, le 20 février.

Comment rester bouche bée devant une telle beauté ???  Le Grand Gobemouche / Niltava grandis decipiens / Large Niltava porte un manteau somptueux quand on a le chance de l'observer sous un éclairage qui permet de constater tous les dégradés de bleu. Photo prise le 20 février à Doi Lang, à quelques kilomètres seulement de la frontière avec le Myanmar.

Cette autre beauté hante les marécages immenses de Bueng Boraphet. Il s'agit de la Talève sultane / Porphyrio porphyrio poliocephalus / Purple Swamphen. Selon les dires de notre guide Charles Hesse, cette sous-espèce, à la tête grise, pourrait s'élever un jour au rang d'espèce distincte. Photo prise le 13 février.

La Thaïlande abrite plusieurs espèces de martins-chasseurs, dont le coloré Martin-chasseur à coiffe noire / Halcyon pileata / Black-capped Kingfisher. On les rencontre souvent le long des cours d'eau, mais ils sont très difficiles d'approche. Photo prise le long de la rivière Mékong, au nord de la Thaïlande, le 21 février.


Et voici pour ce premier billet depuis mon retour. J'ai malheureusement connu des problèmes techniques avec ma caméra durant ce voyage et mes photos n'ont pas la qualité que j'aurais bien aimé avoir. Mais qu'à cela ne tienne, il me reste quelques photos potables à vous montrer... d'espèces assez spectaculaires.

À bientôt donc.




2 commentaires:

Jean-Sébastien Guénette a dit…

Superbe! On a hâte de voir la suite! :)

Noushka a dit…

Hello stranger!!
Ton silence s'explique donc!
Vous voilà partis pour la Thaïlande, pays que nous aimerions visiter et pourquoi pas pour nous y installer... toujours si nous arrivons à vendre notre propriété...
Comme tu as dû te régaler... 477 espèces vues c'est colossal!
Voilà donc une bien belle série de photos (désolée pour ta caméra, c'est sacrément dommage...) et je me réjouis de voir la suite.
Pas le temps de commenter chacune, je remarque simplement que la Swamphen est différente de celle qu'on trouve en Australie, qui elle ressemble plus à celle que nous avons en France.
Bravo et bon tri!!
A bientôt!